Publié le 28 Mar 2019 à 12:21

Alonso au volant du Toyota Hilux vainqueur du Dakar 2019

Fernando Alonso teste en ce moment l'auto qui a remporté le Dakar 2019, est-ce qu'il s'amuse, ou est-ce qu'il nous prépare quelque chose ? L'avenir nous le dira.

Alonso au volant du Toyota Hilux vainqueur du Dakar 2019

Deux fois champion du monde de Formule 1, check, Vainqueur des 24h du Mans, check, Vainqueur aux 24h de Daytona, check. Bien parti pour être, en plus, Champion du Monde d’endurance, il ne manque à Fernando Alonso que les 500 miles d’Indianapolis à remporter pour pouvoir être le deuxième pilote de l’histoire à avoir décroché « la triple couronne » (GP de Monaco, 24h du Mans, Indy 500).

On pourrait croire que ce palmarès exceptionnel suffirait à faire le bonheur du jeune retraité de la F1, mais Nando c’est un compétiteur, il en veut toujours plus, et son employeur en WEC, Toyota Gazoo Racing peut l’y aider.

Toyota Hilux Gazoo Racing

Gazoo Gazoo !

Voila donc qu’Alonso, à peine remis de sa victoire aux 1000 Miles de Sebring, est partit pour deux jours de tests en Afrique du Sud dans la voiture qui a gagné le Dakar 2019 : la Toyota Hilux Gazoo Racing South Africa.

Deux jours pour essayer et apprendre sur terrain dur et petites dunes en compagnie du pilote sud-africain Giniel de Villiers, lui-même vainqueur du Dakar en 2009 et de son copilote, Dennis Murphy.

Fernando Alonso, Giniel De Villiers

Même si De Villiers c’est pas n’importe qui, donner des conseils de pilotage à Fernando Alonso ça doit être cool quand même !

Tenté par l’aventure Alonso ? Pas de réponse pour l’instant, on sait juste que son programme n’est confirmé que jusqu’à la fin de cette saison et qu’il déclarait en février :

Il n’y a pas de projet pour ajouter beaucoup de choses cette année, plutôt pour l’année prochaine. Il y a eu des rumeurs, tout a commencé par une rumeur, mais je pense que certains patrons de championnat de ces disciplines les ont lues et m’ont téléphoné. Ils m’ont approché et ont essayé de me convaincre. Je ne veux rien pointer du doigt. Je suis très ouvert pour faire davantage de choses.