Publié le 21 Fév 2019 à 08:24

À quoi ressemblent les F1 en 2019 ?

À l'approche du début de la nouvelle saison de Formule 1, petit point sur les nouveautés du règlement et les livrées des différents teams pour 2019

À quoi ressemblent les F1 en 2019 ?

Pour des courses plus serrées

Je ne vais pas vous faire ici le catalogue des modifications réglementaires prévues pour la saison 2019, ce qu’il faut retenir, c’est avant tout la volonté de la part de Lyberty Media (propriétaire des droits commerciaux de la F1) et de Ross Brawn (Directeur sportif et technique de la F1) de favoriser les dépassements.

En effet l’aérodynamique des Formule 1 de ces dernières années est telle, qu’il est très compliqué pour les pilotes de se suivre de près – en cause la trainé aérodynamique trop importante – du coup, peu de dépassements, du coup des courses soporifiques et des revenus en baisse…

Vous l’aurez compris, ces mesures vont a priori dans le bon sens, celui du spectacle et du recentrage de la balance entre le pilotage pur et l’efficacité de la voiture. Cependant, si on peut saluer l’intention, cela paraît un peu timoré et l’utilité de ces changements restent à prouver.

Les changements en question concernent, entre autres, un aileron avant plus large et simplifié et un aileron arrière plus haut censé diriger le flux d’air vers le haut, et ainsi gagner en spectacle ce que les voitures perdront en vitesse de pointe.

À noter également un changement au niveau des pneus : Pirelli, le manufacturier unique, a simplifié son système de classification des pneus avec 3 couleurs et 5 composés différents pour les pneus « secs », du plus dur au plus tendre :

  • Blanc : C1 et C2
  • Jaune : C3
  • Rouge : C4 et C5

Voici donc les 10 voitures engagées en championnat du monde de Formule 1 cette année et leurs équipages respectifs :

Ferrari SF90 2019

Ferrari SF90 2019

La Scuderia Ferrari voit cette année l’arrivée du jeune pilote monégasque Charles Leclerc pour épauler (et on espère aller titiller) le désormais vétéran et double Champion du Monde Sebastian Vettel. L’objectif est clair en 2019, aller chercher un titre de Champion du Monde qui échappe à l’écurie rouge depuis maintenant 12 ans.

Mercedes-AMG W10 EQ Power+ 2019

Mercedes AMG W10 2019

Pas de changements du côté des champions en titre Mercdes-AMG, on aurait aimé voir un renouvellement comme dans les autres top teams avec le français Esteban Occon (du coup pilote d’essai Mercedes en 2019), mais c’est bien Valtteri Bottas qui sera cette année encore le coéquipier du quintuple Champion du Monde Lewis Hamilton.

Red Bull Racing RB15

Red Bull Racing RB15 2019

Gros défi cette année pour Red Bull Racing qui change de motoriste pour Honda après 11 ans de collaboration avec Renault. Le lineup voit l’arrivée du jeune français Pierre Gasly, aux côtés du non moins jeune Max Verstapen.

Alfa Romeo Racing C38

Alfa Romeo C38 2019

Après avoir été sponsor titre l’année dernière, Alfa Romeo s’approprie entièrement le team Sauber en 2019. Kimi Raikkonen va entamer sa 18ème saison de Formule 1 dans l’équipe qui l’a vue débuter, nul doute que le Champion du Monde fera profiter de son immense expérience au jeune Antonio Giovinazzi.

Renault F1 Team R.S. 19

Renault F1 Team R.S. 19 2019

Cette année pourrait bien être décisive pour Renault F1, l’arrivée de l’australien Daniel Ricciardo doit pouvoir aider l’écurie à revenir au haut niveau tant espéré. À ses côtés pour y parvenir l’excellent Nico Hulkenberg, déjà présent la saison dernière.

Haas F1 Team VF-19

Haas F1 Team VF-19 2019

Avec une livrée noir et or qui n’est pas sans rappeler les mythiques Lotus JPS des années 70, le team américain Haas, reconduit ses pilotes Romain Grosjean et Kevin Magnussen pour 2019.

Racing Point F1 Team RP19

Racing Point F1 Team RP19 2019

Après le rachat de l’écurie Force India par un conglomérat dirigé par le canadien Lawrence Stroll, en cours de saison dernière, l’écurie devra prouver son sérieux en 2019. Sergio Perez conserve son baquet au sein de l’écurie rose au côté du fils du patron, qui aura à coeur de montrer qu’il mérite sa place en F1, Lance Stroll.

McLaren MCL34

McLaren MCL34 2019

En difficulté depuis 2013 McLaren, autrefois top team, se bat désormais en milieu/bas de classement. On espère que l’adoption du moteur Renault cette année aide ce légendaire team à retrouver le niveau qui était le sien. Pour ce faire il pourra compter sur Carlos Sainz Jr. et le rookie Lando Norris.

Williams Racing FW42

Williams Racing FW42 2019

Un autre team qui fut autrefois top team et Champion du Monde et qui, aujourd’hui, est à la peine face aux budgets des écuries constructeurs, Williams Racing alignera le pilote russe Robert Kubica de retour de blessure après un accident de Rallye en 2011, aux côtés du rookie Georges Russel.

Toro Rosso STR14

Toro Rosso STR14 2019

Le team italien Toro Rosso, team satellite de Red Bull, a eu un peu de mal a boucler son lineup cette intersaison suite à la montée chez Red Bull de Gasly, il a dû faire appel à Daniil Kvyat, ex-pilote Toro Rosso puis Red Bull puis de nouveau Toro Rosso avant d’être remercié par la firme au taureau ailé en 2017 (!), à ses côtés on trouvera le rookie Alexander Albon.