Publié le 08 Mar 2019 à 15:47

Zero SR/F : une moto électrique qui fait bander ?

Il paraît que le moteur à combustion interne est voué à mourir sous peu, il serait donc temps pour les constructeurs historiques de machines à sensations de se pencher sur l'avenir. En attendant Zero Motorcycles nous fait des avances...

Zero SR/F : une moto électrique qui fait bander ?

Je sais, ce n’est pas un titre très classe, mais je pense sincèrement qu’il s’agit là du nerf de la guerre en matière de choix de moto. Et surtout, n’y voyez rien de sexiste, que vous soyez une femme ou un homme, c’est bien la moto qui vous fait « bander » que vous choisirez ! Cette nouvelle Zero est elle la première électrique de série qui va nous faire frétiller l’entre-jambe ?

Une cible facile ?

Trêve d’analogies graveleuses, quand on y pense, le marché du 2 roues est tout indiqué pour la propulsion électrique : besoin de moins d’énergie pour se déplacer grâce à un poids moins élevé, des trajets généralement plus courts, donc moins d’angoisse de tomber en rade de Watts, et, si on fait exception des grandes villes, les propriétaires de motos ont plus souvent accès à un garage ou un local moto, donc à une prise de recharge. De plus, l’électrique présente de nombreux avantages, au-delà de l’évident intérêt en matière de pollution atmosphérique et sonore, comme par exemple libérer de l’espace de rangement en lieu et place du réservoir, ainsi que limiter grandement (totalement ?) les pièces métalliques en mouvement et ainsi gagner en fiabilité.

Bah oui, plein d’arguments très rationnels, mais dans les faits le marché de la moto électrique est anecdotique, loin derrière celui de l’automobile qui fait des progrès impressionnants chaque année ; a priori, cela s’expliquerait par le fait qu’un majorité d’automobiliste se tapent complètement de comment ils vont d’un point A à un point B. C’est probablement l’un des nombreux facteurs d’explications, il est vrai que nous autres motards accordons plus d’importance aux sensations de conduite lors du choix d’un véhicule que l’automobiliste lambda qui privilègiera des critères plus triviaux comme par exemple les clignotants à défilement !

Du coup, la SR/F ?

J’y viens ! Si vous suivez un peu l’actualité moto, vous connaissez probablement la marque californienne Zero Motorcycles, leader (ce sont eux qui le disent) dans la production et la vente de motos électriques. Ils proposent une gamme assez complète (roadster, trails et même SuperMotard), qui se caractérise par un look affirmé et différents moteurs offrant jusqu’à 52 kW69 chevauxainsi que des modèles pour les permis A2.

Zero SR/F

Si vraiment vous tenez à polluer, faudra cramer du pneu !

Présentée récemment à la presse à Amsterdam, la Zero SR/F a pour avantage de ressembler à une moto normale ! Ça peut paraître bizarre, mais pour nombre d’entre nous, le fait qu’elle ait moins « l’air » innovante facilite l’accès à l’innovation ! Suivant l’angle sous lequel on la regarde, elle rappelle tantôt une japonaise (je lui trouve des faux airs de XJ6), tantôt une italienne avec son cadre treillis. Pour autant elle ne renie pas sa différence en affichant fièrement ses batteries à la place de l’habituel moteur thermique.

Côté partie-cycle, les ricains ont fait les choses bien, fourche inversée Showa Big Pistons, amorto de chez Showa également, étriers à fixation radiale 4 pistons J. Juan pinçant des disques de 240mm et équipé du système Bosch de contrôle de stabilité. Les deux superbes jantes sont chaussées d’origine de Pirelli Diablo Rosso III.

Ça pousse ?

Zero SR/F

Baisse la tête, t’auras l’air d’un coureur

Il s’agit là de la plus puissante moto jamais produite par Zero, elle développe 82 kW110 chevaux, et le couple astronomique de 190 Nm, juste pour comparer une Kawasaki H2R (plus de 300 chevaux tirés d’un 4 cylindres à compresseur) a une valeur de couple maxi. de 165 Nm !
Donc, oui, ça pousse.

Après, je vais pas vous mentir, je n’ai pas la moindre idée de quelles sensations peuvent être distillées par un tel couple disponible sans latence (via un contrôleur CA triphasé 900 A à haut rendement et forte densité d’énergie, avec régénération en décélération ¯\_(ツ)_/¯), au moyen d’une transmission directe par courroie en carbone. La moto bénéficie également d’un système de freinage régénératif, à l’image de ce qui se fait en auto, qui permet de récupérer de l’énergie à la décélération et qui fait office de frein moteur.
Comme disent les technocrates il faut « changer de logiciel » pour parler d’une moto si différente de ce à quoi nous sommes habitués, il n’y a qu’à essayer pour se faire une idée j’imagine.

Combien de temps je peux rouler ?

Eh bien ça dépend ! Ça dépend de pas mal de choses en réalité, de comment vous roulez, évidemment, par exemple les données constructeurs indiquent 132 km d’autonomie à 113 km/h et 259 km en ville. Mais ça dépend aussi des conditions et notamment des conditions météo, on sait par exemple que par grand froid une batterie perd une bonne partie de sa capacité, après, des motards par grand froid, y’en a pas beaucoup !
Autant dire que ça paraît être une bonne moto pour les déplacements quotidiens et la ballade le week-end, mais vous ne partirez probablement pas faire le tour de Corse avec.

Encore que ! Vous pouvez récupérer une charge complète en 1h30 (95% en 1h), si tant est que vous ayez choisi la version premium et coché l’option charge rapide. Pile le temps qu’il faut pour avaler une assiette de charcuterie et de fromages corses et une part de Fiadone !

Shut up and take my money!

Si cette moto représente un grand pas vers la démocratisation de ce mode de propulsion, il reste quelques ombres au tableau (en plus du fait que j’aime bien passer les vitesses, je sais c’est con !) :
d’abord la recharge, Zero a choisi de doter sa SR/F d’une prise de Type 2 (Mennekes), ce qui nécessite un adaptateur pour pouvoir recharger votre moto sur une prise standard en 220v, adaptateur qui sera vendu à part, par eux-mêmes. C’est petit !
D’autant plus que la SR/F, suivant les différentes versions et options, pourra déjà vous avoir coûté très cher ! Affiché à un prix de départ de 20 690 €, il faudra rajouter 2 200 € pour vous offrir la version premium (saute vent, poignées chauffantes et charge plus rapide 2h au lieu de 4h en version standard), vous pourrez également rajouter en option le Power Tank qui vous offrira une meilleure autonomie (mais prendra la place du coffre de réservoir) ou encore le Rapid Charger pour gagner encore en temps de chargement.

Tout ça est piloté par un système d’exploitation développé par Zero qui vous permettra de gérer la charge, différents modes de conduite, etc. via une application pour smartphones.


Alors elle vous fait de l’effet cette SR/F ?

Source : Site de Zero